Contemporary Canadian Bookworks



An exhibition organized by the Canadian Bookbinders and Book Artists Guild and shown at the Embassy of Canada, Tokyo, from 25 April to 9 June 1995 and the Kyoto International Community Centre Gallery, from 19 June to 30 June 1995/Une exposition organisée par la Guilde canadienne des relieurs et des artisans du livre et presentee à l'Ambassade du Canada à Tokyo, du 25 avril au 9 juin 1995, et à la Galerie d'art du Centre communautaire international de Kyoto, du 19 juin au 30 juin 1995







The Canadian Bookbinders and Book Artists Guild is delighted to present in Tokyo during April, May, and June 1995 its exhibitionContemporary Canadian Bookworks. Organized by the Guild’s Exhibition Committee, jointly chaired by Susan Corrigan and Shelagh Smith, this exhibition displays examples of the fine work done by artists across Canada.


The Canadian Bookbinders and Book Artists Guild was founded in 1983. Its aims are to provide contact among those interested in the hand book arts, to provide access to education in the book arts, to promote greater awareness of the book arts among the general public, and to advocate and promote high standards of excellence in the book arts through exhibitions, workshops, lectures, programme meetings, and publications. The Guild has worked for twelve years to achieve these aims in Canada (with much success, I believe) and is delighted to have the opportunity to display the excellent work of many of its book artists in a totally different venue.


For the artist, the experience of creation and interpretation is often a solitary one. A life devoted to working in the arts, however, requires the stimulation of exposure to the work of other artists and to a wider public. The Art of the Book ’93, CBBAG’s second major juried exhibition, which opened in Toronto in 1993 and travelled across Canada to Winnipeg, Halifax, Vancouver, Ottawa, Calgary, and Pointe Claire, Quebec, helped to provide such a stimulation in Canada. Contemporary Canadian Bookworks, displayed here in Tokyo at the Embassy of Canada and at the Kyoto International Community Centre Gallery, is based on that exhibition, but includes much additional material. It provides Canadian book artists with additional exposure to another sophisticated public, and offers to a new audience many varied examples of design bindings, fine printing, papermaking, calligraphy, box making, and artists’ books.


This exhibition, I believe, reveals an enormous depth and variety of inspiration. The items on display are offered with pride for your enjoyment and edification, each worthy of your time and study. I am delighted that, with the help and cooperation of the Embassy of Canada, the Canadian Bookbinders and Book Artists Guild is able to present Contemporary Canadian Bookworks in Tokyo.


Alan Horne

President

Canadian Bookbinders and Book Artists Guild


La Guilde canadienn des relieurs et des artisans du livre est ravie de pouvoir présenter à Japon, durant avril, mai et juin 1995, son exposition Livres-objets d'artistes canadiens contemporains. Cette exposition, qui est organisée par le comité des expositions de la Guilde présidé par Susan Corrigan et Shelagh Smith, renferme des exemples de I'excellent travail d'artlstes de diverses rêgions du Canada. 

La Guilde canadienne des relieurs et des artisans du livre a été fondée en 1983. Ses buts sont de mettre en contact les personnes que les arts du livre intéressent, de rendre accessible de la formation dans le domaine des arts du livre, de mieux faire connaître les arts du livre au grand public arnsi que de soutenir et de promouvoir des normes qualitatives elevees dans ce domaine au moyen d'expositions, d'ateliers, de conferences, de reunions et de publications. La Guilde travail le (avec beaucoup de succès selon moi) depuis douze ans à la réallsation de ces objectifs au Canada, et elle est heureuse d'avoir l'occasion d'exposer dans un lieu totalement différent des lieux habituels les oeuvres excellentes d'un grand nombre de ses membres. 

Le travail de création et d'interprétation de l'artiste se fait souvent dans la solitude. Cependant quelqu'un qui consacre toute sa vie professionnelle aux arts a besoin de la stimulation que procurent l'exposition au travail daunes artistes et un contact avec le public. La deuxième importante exposition-concours de la Guilde, L’Art du livre 93, qui a ete inauguree a Toronto en 1993 et qui a été presentee egalement a Winnipeg, Calgary Vancouver, Ottawa et Pointe-Claire (Québec), a aide a offrir aux artisans une telle stimulation a I'interieur de nos frontieres, Livres-objets d'artistes canadiens contemporains, qui est presentée à l'Ambassade du Canada à Tokyo et à la Galerie d'art du Centre communautaire international de Kyoto, est fondée sur cette exposition, mais elle comprend de nombreuses autres oeuvres. Elle permet a des artisans du livre canadiens d'être découverts par un autre public raffiné et elle présente à celui-ci beaucoup d'exemples variés de reliures d'art, d'impressions deluxe, de papiers faits main, de calligraphies, d'emboîtages artisanaux et de livres danlstes. 

Je crois que cette exposition témoigne d'une inspiration extrêmement profonde et variee. C'est avec fierté que nous vous presentons les oeuvres exposees, qui sont instructives tout en étant un plaisir pour les yeux. Chacune mérite que vous preniez Ie temps de l'examiner. Je suls ravi que la Guilde canadienne des relieurs et des artisans du livre puisse presenter Livres-objets d'artistes canadiens contemporains à Tokyo, avec l'aide et la collaboration de l'Ambassade du Canada. 

Alan Horne
Le president dela Guilde canadienne
des relieurs et des artisans du livre







The Canadian Bookbinders and Book Artists Guild would like to acknowledge the contribution of the many people and organizations who have helped make this exhibition a success.

The Embassy of Canada, Tokyo, particularly Louis Hamel, of the Communications and Culture Section, has been a great help in the organizing of the exhibition.

As well, we would like to thank Margo Wiper and Pierre Ostiguy of the National Library of Canada for providing French language translation.

Many CBBAG members assisted in the preparation of the exhibit, including Richard Miller, print catalogue designer, Ann Douglas, display mount design & fabrication, Nancy Jacobi, fund raising, Elizabeth Forrest, Lindley McDougall, Sydney Shep, Elizabeth Sellwood, and Franklyn Smith.

CBBAG gratefully acknowledges the generous financial assistance of the Ontario Government through the Ministry of Culture and Communications and the Ontario Arts Council, the Embassy of Canada, Tokyo, the Massey Foundation, Sony Canada, Latoplast Ltd, and Graeme Ferguson.

CBBAG would like to acknowledge the generous donations of Ecchu Kamisha Ltd, Fukui Seishi K.K., Kami-Kay Inc, Moriki Paper Co Ltd, Mr Isao Morisawa, Nakamura Shiko Yugen Kaisha, Nishida Wafudo Co Ltd, Shimizu Washi K.K., Takaoka Ushi Seishi Kenkyu-sho, and Yamada Shokai Co Ltd, towards this exhibition.

Finally, CBBAG would like to thank all its members who lent us their work for this exhibition and Susan Corrigan and Shelagh Smith for all their hard work in organizing Contemporary Canadian Bookworks.

La Guilde canadienne des ieleurs et des artisans livre aimerait remercier de leur contribution les nombreuses personnes e organlsations qui ront aidee a falre de son exposition une réussite.

Nous remercions le personnel de l’Ambassade du Canada à Tokyo, en particulier Louis Hamel de la Section des communications et de la culture, qui a été d'une aide précieuse pour rorganisation de cette exposition.

Merci égalementà Margo Wiper et Pierre Ostiguy de la Bibliothàque nationale du Canada, qui on fourni la traduction fançaise.

Pour préparer notre exposition, no us avons eu de l’aide de nombreux membres de la Guilde, dont Richard Miller (conception du catalogue), Ann Douglas (conception et fabrication des supports de montage), Nancy Jacobi (collecte de fonds), Elizabeth Forrest, Lindley McDougall, Sydney Shep, Elizabeth Sellwood, et Franklyn Smith.

La Guilde manifeste sa gratitude pour l’aide financière accordée par le gouvernement de l'Ontario, par le truchement du ministère de la Culture et des Communications, du Conseil des Arts de mntario, de l’Ambassade du Canada a Tokyo, de la Fondation Massey, de Sony Canada, de Latoplast Ltée, et de Graeme Ferguson

La Guilde aimerait aussi manifester sa gratitude à Ecchu Kamisha ltée, Fukui Seishi K.K., Kami-Kay inc, Moriki Paper Co ltée, M. Isao Monsawa, Nakamura Shiko Yugen Kaisha, Nishida Wafudo Co ltée, Shimizu Washi K.K., Takaoka Ushi Seishi Kenkyu-sho, et Yamada Shokai Co ltée.

Enfin, la Guilde aimerait remercier tous ses membres qui lui ont prêté leurs oeuvres pour cette exposition. Merci auss à Susan Corrigan et à Shelagh Smith de s'être donné autant de mal pour organiser Livres-objets danstes canadiens contemporains.







This exhibition originated in a request from the Embassy of Canada, Tokyo, Japan, to occupy their beautiful gallery for April and May of 1995. The curators began with a selection of some of the Canadian work that had been exhibited in The Art of the Book ’93 exhibition and added to that the work of other artists across Canada. To this end we viewed exhibitions involving the book arts (fine binding, fine printing, calligraphy, papermaking, box making, and artists’ books) which became known to us. We also consulted book artists in various parts of the country to locate others working in these fields.

In organizing Contemporary Canadian Bookworks, we did not attempt to be totally comprehensive. It would, for example, have been impossible to include the thousands of calligraphers across Canada utilizing the book format. As well, the art of printmaking (lithography, wood engraving, engraving, etching, etc.) as associated with book illustration is enormous and deserves an exhibition of its own. Student work is often shown only in the institution where it originates, to the loss of us all. In addition, a number of book artists were found too late for inclusion, and we do apologize to them. We hope to continue the search and to organize other invitational exhibitions.

In the course of the search, a few facts emerged. Book artists are widely dispersed across this vast country and feel very isolated. Some do not know any others in their province or region. They generally would love to talk to others about what they are trying to do.

Very few book artists support themselves solely on their art. Most supplement this income with teaching, book restoration, or other jobs. A multi-disciplinary approach to their art is frequent, with the result that many artists go on to other fields. Of the ones persisting, some may incorporate hand papermaking, binding, photography, or printmaking techniques with fine printing within their own private press. Most fine binders do forwarding, finishing, edge decoration, paper decorating, and boxmaking. In other countries the binder may send work out to others for leather paring, edge gilding, or marbling, but this is seldom possible in Canada. Calligraphers often utilize paper decorating, bookbinding techniques, and boxmaking.

One of the most encouraging facts encountered was the mini upsurge in interest in hand papermaking as the basis of art, whether using Japanese paper as the strata or as a decorative element, or using flax, cotton, or natural fibres in a sculptural context. Some of the strongest, most stimulating work we have seen has been in this field, and we have no doubt that we have only scratched the surface of the pool of work being created.

Design binders are still widely and thinly dispersed, the majority being in Quebec, with several in Ontario and British Columbia. Fine printers seem to be clustered in Ontario, with activity in British Columbia centred around the Alcuin Society. Artists’ books are hard to pinpoint geographically, but much of this activity would seem to fan out from the art schools, such as the Ontario College of Art and the Nova Scotia College of Art and Design.

We are happy to say that there are groups in Calgary, Winnipeg, Toronto, and Halifax supporting each other through communicating their skills and areas of expertise. Mutual support to combat the rigours of isolation was one of the main purposes for which the Canadian Bookbinders and Book Artists Guild was founded in 1983, and it remains a central focus.

For CBBAG, exhibitions have been a core means of promoting this interdependence and support. By finding each other, by seeing each others’ work, and by exhibiting work of the highest calibre created in the various fields of the book arts, CBBAG hopes to encourage book artists to persist.

In this exhibition we are communicating to a knowledgeable and sophisticated audience that the Canadian book arts are worthy of note. The organizers hope that the exhibition has been as pleasurable an experience for you, the audience, as it has been for us.

Shelagh Smith & Susan Corrigan
April 1995

C’est une demande de l'Ambassade du Canada à Tokyo, au Japon, qui est a I'origine de cette exposition. En effet, celle-ci nous a demandé d'occuper sa magnifique salle d'exposition durant les mois d’avril et de mai 1995. Les commissaires ont commencé par choisir quelques-unes des oeuvres canadiennes qui avaient été exposées dans le cadre de L'Art du livre 93, puis no us leur avons ajoute des oeuvres d'autres artisans de plusieurs régions du pays. Pour ce faire, nous avons visite les expositions sur les arts du livre (rellure d'art, impression de luxe, calligraphie, fabrication du papier, construction d'emboîtages, et livres d'artistes) dont no us avons entendu parler. En outre, nous avons consulté des artisans dans diverses régions du pays pour localiser d'autres personnes qui travail lent dans les domaines en question.

Lorsque nous avons organisé Livres-objets d'artistes canadiens contemporains, nous n'avons pas tenté d'en faire quelque chose de tout à fait complet. Il aura it par exemple été impossible d'inclure des oeuvres des milliers de calligraphes canadlens qui présentent leurs travaux sous forme de livres. De même, la confection d'estampes (lithographie, gravure sur bois, gravure, eau-forte, etc) pour illustrer des livres est un sujet très vaste, qui mérite sa propre exposition. Malheureusement pour nous tous, dans beau coup de cas, les travaux des étudiants ne sont montrés que dans l'établissement où ils ont été produits. De plus, un certain nombre d'artisans du livre ont été découverts trop tard pour que nous puissions les faire participer à notre exposition; nous nous en excusons. Nous espérons poursuivre nos recherches et organlser d'autres expositions restreintes.

Durant nos recherches, il est ressorti plusieurs faits. Les artisans du livre sont éparpillés dans notre vaste territoire et ils se sentent très isolés. II y en a qui ns connaissent aucun autre artisan comme eux dans leur province ou leur région. La plupart aimeralent avoir quelquiun à qui parler de ce qu'ils essaient de faire.

Tres peu d’artisans du livre vivent exclusivement de leur art. La majorité augmentent leurs revenus en enseignant, en restaurant des livres ou d'une autre façon. Beaucoup ont une approche pluridisciplinaire, ce qui fait qu'un grand nombre finissent par changer de domaine. Parmi ceux qui ne changent pas, il y en a qui combinent diverses techniques (fabrication de papier à la cuve, reliure, photographie, confection d'estampes) pour les éditions de luxe qu'ils produisent euxmêmes. La plupart des relieurs d'art façonnent et finissent leurs reliures, décorent les tranches et les pages des livres, et confectionnent leurs emboîtages. Dans d'autres pays, le relieur peut faire exécuter par d'autres personnes des travaux de parure du cuir, de dorure sur tranche ou de marbrure, mais cela est rarement possible au Canada. Beaucoup de calligraphes décorent leur papier, relient leurs livres et fabriquent leurs emboîtages.

Une des choses les plus encourageantes constatées, c’est le leger regain d'intérêt des gens pour Ie papier fait main comme matériau de base pour leurs oeuvres d'art, qu'ils emploient du papier Japon comme support ou élément décoratif, ou qu'ils utilisent du lin, du coton ou d'autres fibres naturelies pour faire des sculptures. Quelques-unes des oeuvres les plus puissantes et les plus stimulantes que nous ayons vues sont de ce type, et nous sommes convaincues que no us n'avons vu qu'une petite partie des oeuvres créées.

Les relieurs d'art sont encore très éparpillés et peu nombreux. La plupart sont au Quebec, mais il y en a plusieurs egalement en Ontano et en Colombie-Britannique. Les impnmeurs de luxe semblent concentrés en Ontario; ceux qui se trouvent en Colombie-Britannique ont des liens avec I'Alcuin Society. Il est difficile de determiner avec precision d'où proviennent les livres d'artistes, mais beaucoup semblent créées par les élèves d'ecoles des beaux-arts, telles que le Collège des beaux-arts de l’Ontario et le Collège des beaux-arts et de design dela Nouvelle-Écosse.

Nous sommes heureuses de pouvoir dire qu'il y a, à Calgary, à Winnipeg, à Toronto, et à Halifax, des groupes d'artisans qui s'entraident en mettant en commun leurs connaissances et leur savoir-faire. C'est, entre autres raisons, pour permettre à ses membres de se soutenir mutuellement pour lutter contre un pénible isolement que la Guilde canadienne des relieurs et des artisans du livre a été fondée en 1983, et cela demeure un objectif important.

Pour la Guilde, les expositions constituent un instrument de base pour promouvoir cette interdépendance et cette entraide. Nous espérons qu'en se trouvant, en se montrant leurs travaux et en voyant des oeuvres de très grande qualité produites dans divers domaines des arts du livre, les artisans du livre seront portés il persévérer.

Par la présente exposition, nous montrons à un public averti et raffiné que les artisans du livre canadiens sont dignes d'attention. Les organisateurs espèrent que cette exposition a été une expérience aussi agréable pour vous, les visiteurs, que pour nous.

Shelagh Smith & Susan Corrigan
April 1995




Powered by Wild Apricot Membership Software